RECHERCHE RAPIDE
Clear cache
Aucun type de voyage, destination ou nom de produit correspondent à votre recherche
Mots ignorés :
Destinations, villes
Types de voyage
Voyages
...
 - 
- {{::link.description.productPrice.discount }} %
{{::link.description.productPrice.price|euro}}*
{{::catPrice|euro}}
  • {{link.description.productPrice.duration}} nuits
  • {{link.description.formula}}
  • Au départ de {{link.description.productPrice.depCity}}
  • le {{link.description.productPrice.depDate | date:'dd/MM/yyyy'}}
Key={{::link.key}}
* Prix TTC/pers. base chambre double.
Contactez un conseiller au :
0892.788.778 *
Du lundi au vendredi, de 9h à 21h et le samedi, de 9h à 18h
  1. Accueil
  2. Carnet de voyage - Costa Rica
Paysage du Costa Rica

L'Art de bien voyager

Carnet de voyage - Costa Rica

Le Costa Rica, pays du bonheur

Véritable Eden niché entre le Pacifique et la mer des Caraïbes, le Costa Rica vous invite à entrer dans le royaume de Dame Nature. De ses plages immaculées à ses jungles tropicales, le pays abrite une faune et une flore riches et multicolores, des volcans majestueux et des forêts de nuages mystérieuses. Ce pays d'Amérique centrale vous promet des aventures à n'en plus finir.
Outre son environnement absolument incroyable, le Costa Rica est l'un des pays les plus heureux au monde. Aucune autre nation d'Amérique latine n'est aussi sécuritaire, paisible et accueillante que ce petit bout de terre perdu entre mer et océan. Les habitants, qui vivent en harmonie avec la nature et leurs prochains, vous feront découvrir leur magnifique pays à bras ouverts et le sourire aux lèvres. Laissez-vous charmer par la douceur de vivre costaricaine !

¡ Pura Vida !

La faune du Costa Rica

La culture costaricaine

Régulièrement classé parmi les pays les plus heureux du monde, le Costa Rica vous donnera l'impression d'être sur un petit paradis terrestre. Partez vite à la découverte de sa culture !

Langue
Comme la majorité des pays d'Amérique latine, la langue officielle du Costa Rica est l'espagnol. Connaître les bases de ce langage pourra donc vous être utile. Si la langue de Cervantès n'est pas votre fort, vous pourrez toujours vous débrouiller avec l'anglais dans les zones touristiques et sur la côte Pacifique. Du côté des Caraïbes, c'est plutôt le créole qui prime, tandis que les montagnes et l'intérieur des terres vous donneront l'occasion d'entendre diverses langues indigènes. Enfin, vous serez ravi d'apprendre que le français est enseigné pendant au moins 2 ans à l'école. Vous pourrez donc pratiquer la langue de Molière de temps à autre lors de votre séjour.


Histoire
Peuplé vers 11 000 av. J-C, le Costa Rica se révèle au monde occidental avec l'arrivée de Christophe Colomb en 1502. Impressionnés par les parures en or des tribus qui les accueillent, les colons donnent vite à ce territoire le nom de Côte riche (Costa Rica). Il faudra toutefois plusieurs tentatives avant que ce petit bout de terre ne devienne une véritable colonie en 1562. Comme dans chaque pays « découvert » par les Conquistadors, les populations indiennes sont décimées à cause des conflits et des maladies, réduites en esclavage et exilées dans des lieux plus reculés. Les colons laissent cependant en héritage plusieurs villes, ainsi que la culture du café, qui commence à s'exporter au début du XIXe siècle. C'est également à cette époque, en 1821, que le Costa Rica acquiert enfin son indépendance. Hormis une dictature de 1917 à 1919, le pays connaît, depuis lors, une stabilité sans précédent en Amérique latine, devenant un lieu d'accueil exceptionnel pour les voyageurs en quête d'aventures.


Art de vivre
Le Costa Rica est l'un des pays les plus pacifiques sur terre. Depuis 1948, ce petit bout de territoire d'Amérique centrale ne dispose en effet plus d'armée et consacre la majeure partie de son budget à l'éducation et à la préservation de l'environnement. Ses habitants semblent donc vivre dans une société modèle préconisant l'harmonie avec les autres et avec la planète Terre. Votre voyage au Costa Rica ne sera ainsi pas seulement une merveilleuse immersion dans la nature, mais aussi une véritable leçon de vie : la pura vida

Les spécialités culinaires du Costa Rica

La gastronomie costaricaine n'est pas très variée, mais elle a le mérite d'être généreuse et très abordable : de quoi vous revigorer après vos aventures.

• Ses ingrédients phares sont le riz et les haricots. On les retrouve dans le plat national : le gallo pinto. Idéal pour manger à petit prix, ce mélange de riz et de haricots noirs agrémentés de légumes et de morceaux de viande bouillis ou cuits à la poêle se prépare de manière très différente selon les régions du pays et se trouve à la carte de tous les restaurants. Autre plat populaire à base de riz et de haricots, le casado est, quant à lui, servi avec des crudités et de la viande ou du poisson.

• Spécialité amérindienne généralement consommée au petit-déjeuner, les tamales vous dépayseront le palais. Ces papillotes cuites dans une feuille de bananier et fourrées à la viande, aux légumes et à la farine de maïs sont parfaites pour démarrer la journée.

• Autre plat typique d'Amérique latine, le ceviche donnera un coup de fouet à vos papilles avec ses morceaux de poisson crus marinés dans une sauce citronnée bien relevée. Le poisson tient par ailleurs une place prédominante dans la cuisine costaricaine. Poulpe, bar, dorade... vous trouverez un grand nombre d'espèces dans les restaurants des bords de plage.

• La côte est costaricaine vous donnera l'occasion de goûter à des spécialités caribéennes et créoles, comme le rondón, sorte de soupe de poissons et de fruits de mer à base de lait de coco, d'épices, de légumes et de bananes plantains.

• En cas de petite faim, vous pourrez vous tourner vers les nombreux stands de rue qui vendent tacos, burritos, nachos et empañadas, ces fameux petits chaussons fourrés à la viande.

• Hormis l'arroz con leche (du riz au lait) et le tres leches, sorte de génoise très sucrée aux trois laits, la carte des desserts costaricains est assez courte. Vous pourrez toutefois vous rattraper sur l'étonnante diversité de fruits tropicaux. Pour les déguster, rien de tel que de les manger crus, fraîchement pressés ou sous forme de batidos, jus de fruit coupés à l'eau ou au lait.

• Pour continuer dans les boissons, notez enfin que le Costa Rica est réputé pour sa production de rhums et surtout de café. Ce dernier est en effet considéré comme l'un des meilleurs au monde. Pour apprécier toutes ses saveurs, pensez toutefois à le commander en expresso et non allongé.

Achats et artisanat au Costa Rica

• Avant toute chose, sachez qu'il est strictement interdit d'emporter dans vos valises des fruits, fleurs, plumes, roches volcaniques ou autre trésor naturel que vous dénicherez lors de vos escapades dans la nature, sous peine d'avoir des problèmes à la douane. Respectez l'environnement et contentez-vous des magnifiques objets artisanaux que vous trouverez sur les marchés !

• Pour faire le plein de souvenirs et découvrir l'artisanat costaricain, rien de tel qu'une balade à travers les étals du Mercado Central de San José. Outre les bijoux de style précolombien, les hamacs tissés à la main et les céramiques, vous trouverez principalement des objets de décoration en cuir et en bois.

• La petite ville de Sarchí mérite aussi le détour. À défaut d'emporter dans vos valises les impressionnants chars à b½uf en bois joliment ornés de motifs colorés, vous pourrez vous rattraper sur les charrettes miniatures et autres sublimes objets en bois peint vendus dans les ateliers d'artisans. N'hésitez pas à y faire un tour ne serait-ce que pour observer les techniques ancestrales utilisées par ces artistes.

• Si vous êtes plutôt intéressé par la poterie, c'est au village de Guaitil que vous devrez aller. Vous pourrez y acheter de superbes assiettes, vases et autres objets en argile réalisés à la main dans un style précolombien.

• Toujours au rayon de la décoration, les masques en bois peint de la tribu des Boruca sont très prisés par les touristes. Colorés et très spectaculaires, ils représentent généralement des démons ou des scènes de la nature. Attention toutefois à ne pas acheter de faux masques fabriqués en Chine sur les marchés. Mieux vaut se les procurer directement dans un village Boruca ou à la Galeria Namu de San José.

Le tissage des roseaux, lianes et fibres de plantain est un autre artisanat indigène qui vaut la peine d'être découvert. Spécialités des femmes du peuple Huetar, les petites boîtes, paniers et chapeaux tissés sont des cadeaux originaux à offrir à vos proches à votre retour.

• Enfin, si vous voulez revivre chez vous les plaisirs gustatifs que vous avez connus au Costa Rica, n'oubliez pas d'acheter du café ! Vous pourrez le trouver en paquet, sous forme de liqueur ou en grains enrobés de chocolat.

Savoir voyager au Costa Rica

• L'une des expressions que vous entendrez à tort et à travers au Costa Rica est « Pura vida ». Difficile à comprendre pour les étrangers, cette phrase, qui signifie en général de profiter de la vie, reflète la mentalité des Ticos. Toujours courtois, jamais agressifs, les Costaricains ont ainsi tendance à relativiser en toute circonstance. Ne commencez donc pas à montrer votre mécontentement si quelque chose vous énerve et apprenez à prendre la vie du bon côté.

• Pour saluer un Costaricain, il est de coutume de se serrer la main. Si vous avez la chance de vous faire des amis sur place, vous pourrez leur faire la bise sur la joue droite.

• En vous baladant dans les rues des grandes villes, vous remarquerez vite l'élégance des Ticos. Ici, l'apparence est en effet primordiale. Si vous voulez faire bonne impression, ne vous baladez donc pas en tenue de plage n'importe où, même si vous êtes en vacances. En parlant de plage, sachez qu'il vaut mieux éviter le topless.

• Si vous êtes fumeur, préparez-vous à devoir réduire votre consommation. Ne pensez pas que vous pourrez vous réfugier sur le balcon de votre hôtel, en terrasse ou sur la plage pour pouvoir griller votre cigarette, c'est totalement interdit. Vous devrez vous limiter aux espaces réservés aux fumeurs. Notez que la cigarette électronique est également vue d'un mauvais ½il. Vous serez considéré comme n'importe quel autre fumeur, et non comme un vapoteur, et devrez suivre les mêmes règles.

• Fait déstabilisant pour les étrangers, les rues costaricaines ne portent pas de nom. Si vous êtes perdu, n'hésitez pas à demander votre chemin aux habitants. Ils vous guideront en utilisant des éléments du paysage, comme l'église, le marchand de voitures ou le stade de football.

• Ne vous affolez pas si vous croisez un Costaricain portant une machette ! Il n'y a aucun danger à l'horizon, c'est tout à fait normal. Les Ticos s'en servent en effet comme d'un outil à tout faire, par exemple pour ouvrir les noix de coco et vous offrir une pipa fria rafraîchissante

Conseils pour voyager au Costa Rica

• Le Costa Rica est l'un des pays les plus sûrs d'Amérique latine. Toutefois, comme partout ailleurs, il faut faire preuve de bon sens pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Évitez ainsi de laisser vos affaires sans surveillance sur la plage, de mettre vos objets de valeur en évidence dans votre voiture et de vous balader seul la nuit dans les lieux moins fréquentés.

• Quand vous partirez en randonnée, pensez à toujours emporter suffisamment d'eau, de bonnes chaussures de marche et à vous protéger des piqûres d'insectes et de moustiques. Veillez aussi à ne pas laisser vos ordures et à respecter les plantes et animaux que vous croiserez en chemin.

• Lorsque vous irez visiter l'un des nombreux volcans du pays, tâchez de ne jamais quitter les sentiers balisés et, bien évidemment, de ne pas vous approcher du cratère si celui-ci est toujours en activité.

• Les plages costaricaines sont splendides et vous donneront l'envie irrésistible de vous baigner. Notez toutefois que certaines sont uniquement réservées au surf en raison des forts courants maritimes et que le littoral est rarement surveillé. Si vous voyagez en famille, faites donc bien attention à ne pas laisser vos enfants sans surveillance lorsque vous allez sur la plage.

• Si vous comptez réaliser un autotour au Costa Rica, sachez que les routes du pays comptent très peu de feux de signalisation et de marquages au sol et qu'elles sont souvent traversées par des animaux sauvages et des chiens errants. Il faudra donc redoubler de vigilance lorsque vous prendrez le volant. Que cela ne vous empêche toutefois pas d'admirer le paysage lors de vos trajets !

• L'eau est en général potable sur l'ensemble du pays mais pas dans certaines régions plus reculées. Si vous avez des doutes, demandez de l'eau en bouteille et refusez les glaçons ou l'eau du robinet dans les batidos.

• De vos aventures en pirogue sur les canaux du parc national de Tortuguero à vos randonnées dans la forêt primaire de Tirimbira, et de vos séances en rafting sur la rivière Sarapiqui aux fumerolles du parc national de Rinçon de la Vieja, le Costa Rica vous promet des expériences magiques. Pour les immortaliser et garder en mémoire l'incroyable faune et flore de ce pays extraordinaire, n'oubliez surtout pas de prendre votre appareil photo !


Informations pratiques

Formalités : passeport valide au moins 3 mois après l'entrée sur le territoire. Visa nécessaire en cas de séjour de plus de 90 jours.

Santé : aucun vaccin obligatoire mais il est recommandé d'être en ordre de ses vaccins universels, de se vacciner contre l'hépatite A et la typhoïde et de se protéger contre les moustiques. Vaccin contre la fièvre jaune exigé pour les personnes ayant voyagé récemment dans un pays à risque.

Météo : climat tropical. Saison des pluies de mai à novembre et saison sèche de décembre à avril avec températures au plus haut en mars et avril. La période idéale est donc de mi-octobre à mi-décembre et entre avril et mai.

Durée du vol : Paris-San José : environ 14h avec escale.

Décalage horaire : -7h en hiver, -8h en été.

Monnaie : le colón (CRC)

Electricité : 112 V, 60 Hz. Adaptateur nécessaire

Jours fériés : Nouvel An (1er janvier), Jeudi et Vendredi Saint (mars/avril), fête de Juan Santamaría (11 avril), fête du Travail (1er mai), fête de l'Annexion du parti de Nicoya (25 juillet), Assomption (15 août), fête de l'Indépendance (15 septembre), Día de la Raza (12 octobre), Noël (25 décembre).

Renseignements touristiques : http://www.visitcostarica.com/ict/paginas/home.asp?ididioma=3


Météo : les températures sont données à titre indicatif.
Passeport / Visa : les règlementations du pays peuvent changer sans préavis et sont données à titre indicatif pour les ressortissants français. Il appartient au client d'avertir son conseiller avant de réserver, s'il n'est pas de nationalité française.
Les bébés et les enfants de moins de 18 ans doivent être porteurs d'un passeport individuel répondant aux règlementations du pays de destination. Pour certaines extensions dans des pays différents, se conformer aux formalités du pays de votre extension.
Formalités sanitaires : d'autres vaccins peuvent être conseillés après avis médical ou en fonction de la situation sanitaire du pays de destination. N'hésitez pas à consulter votre médecin avant le départ.
Événements spéciaux / fêtes : les événements et périodes varient selon les pays et les autorités locales. Il est parfois difficile d'en préciser les dates exactes (nous contacter).